Les fenêtres sont posées contre le mur intérieur avec des équerres métalliques en même temps que l'isolation des murs par l'intérieur.

Cette pose correspond le plus souvent à une pose :
  • sur un mur neuf
  • sur mur restauré pour une pose dans les conditions du neuf.

Elle permet grace au large choix de largeurs du cadre dormant de la fenêtre de poser des doublages d'isolation intérieure de différentes épaisseurs.

1ère règle - Définir si la pose s'effectuera sur un rejingot rentrant ou un rejingot affleurant car le bas de la fenêtre doit être adapté en conséquence.

Rejingot rentrant

Les 4 cotés du dormant de la fenêtre peuvent être de même largeur

Rejingot affleurant

la pièce d'appui (partie horizontale basse du dormant) doit être allongée

2ème règle - Mesurer la hauteur comme la largeur de la maçonnerie avec les enduits finis.

Si les enduits ne sont pas finis il faudra tenir compte des épaisseurs prévues et les déduire des dimensions mesurées avant de les saisir dans le configurateur.


3ème règle - Choisir l'épaisseur de dormant en fonction de l'épaisseur d'isolant.

Par exemple : pour un Placomur® 100 composé d'un isolant en polystyrène expansé de 100 mm et d'une plaque de plâtre de 13 mm. En tenant compte du plot de collage de l'isolant, du joint mousse d'étanchéité entre le mur et la fenêtre et du profil de recouvrement de la fenêtre Il sera nécessaire de choisir un dormant de 125 mm.

Largeur dormants Largeur pièce d'appui
rejingot rentrant
Largeur pièce d'appui
rejingot affleurant
Epaisseur doublage
plot de colle compris
Epaisseur d'isolant
72 mm 72 mm 125 mm 60 mm 40 mm
105 mm 105 mm 145 mm 100 mm 80 mm
125 mm 125 mm 165 mm 120 mm 100 mm
145 mm 145 mm 185 mm 140 mm 120 mm
165 mm 165 mm 160 mm 140 mm
185 mm 185 mm 180 mm 160 mm