Les fenêtres sont insérées dans l'épaisseur du mur

Cette pose correspond le plus souvent à une pose en rénovation

Les maisons du début du 20ème étaient souvent posées en tunnel. Après 1925, la pose en tunnel a été progressivement remplacée par une pose en feuillure qui est comparable à la pose en tunnel.

Ce mode de pose se caractérise par une absence de doublage ou d'isolation intérieure au niveau de la fenêtre.

Dans le cas de remplacement d'anciennes fenêtres posées en tunnel ou en applique :

  • Il sera généralement nécessaire de déposer complètement les anciens cadres et de remettre en œuvre de nouvelles fenêtres avec le même mode de pose.
  • Une autre solution, surtout si la pose d'un doublage et d'une isolation intérieure est envisagée, est de restaurer la maçonnerie après dépose complète des anciennes fenêtres et de poser les nouvelles fenêtres en applique (voir fiche technique)

Type de pose conservée en tunnel

Pose en tunnel


Pose en feuillure à mi-mur


Pose en feuillure avec fenêtre affleurante

Type de pose changée en applique

Pose en tunnel avec remplacement
par pose en applique


Pose en feuillure avec remplacement
par pose en applique

Mesurer la largeur

La cote doit être mesurée à l'endroit ou sera insérée la fenêtre.

Mesurer en haut et en bas de la hauteur de la fenêtre, et retenir la plus petite dimension.

Lors de la fabrication, la fenêtre sera réalisée avec un jeu de 5 mm de chaque coté entre dormant et maçonnerie.

La fenêtre une fois en place est calée et après contrôle des niveaux, aplomb et équerrage, elle sera fixée de chaque coté dans le mur par vissage au travers du dormant. Les jeux latéraux seront remplis par un joint en mousse puis obturés par un joint en silicone.

Pose en feuillure

Pose en tunnel


Mesurer la hauteur

Avant la prise de dimensions de la hauteur, il est primordial de vérifier la présence d'un rejingot.
Celui-ci est incontournable pour éviter l'infiltration des eaux de pluie. S'il n'y a pas de rejingot, il sera indispensable d'en réaliser un avant la pose de la fenêtre.

Nous conseillons un rejingot de 15 à 20 mm de hauteur. Il ne faudra pas oublier de déduire cette hauteur de la dimension de la maçonnerie.

Lors de la fabrication, la fenêtre sera réalisée avec un jeu de 5 mm en haut, la menuiserie reposant en partie basse sur le rejingot.

La fenêtre une fois en place est calée et après contrôle des niveaux, aplomb et équerrage, elle sera fixée en partie haute dans le mur par vissage au travers du dormant.

Pose en feuillure

Pose en tunnel

Un nez d'appui de pièce d'appui pour assurer l'étanchéité en cas de pluie

Une fois la fenêtre posée, fixée et l'étanchéité réalisée, il sera nécessaire de poser le nez rapporté fourni avec votre fenêtre.